4 façons de soigner une épine calcanéenne

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Sommaire

 

 

Savez-vous que 10% de la population a l’impression de marcher sur des épines chaque jour que Dieu fait ? Cette situation, à la longue, devient insoutenable et invivable. Il est alors primordial de mettre un nom sur cette douleur et comment la soulager ! D’où cet article : 4 façons de soigner une épine calcanéenne.

 

Qu’est-ce que l’épine calcanéenne ?

Également surnommée épine de Lenoir, l’épine calcanéenne est principalement une excroissance osseuse anormale. Cette excroissance pointe généralement vers l’avant-pied et elle est visible grâce à une radiographie. Par ailleurs, l’épine calcanéenne se forme à l’endroit où le fascia plantaire rejoint l’os du talon ou le calcanéum. L’épine de Lenoir, pour faire simple, est donc une blessure causée par l’inflammation du ligament reliant le talon aux orteils et qui crée des protubérances formées de dépôts de calcium se développant sur la base de l’os du talon.

La manifestation d’une épine calcanéenne

Le symptôme d’une épine calcanéenne est généralement une douleur lancinante au niveau du talon. Par ailleurs, l’individu concerné peut ressentir comme un clou planté dans son talon ou une déchirure. La douleur apparait souvent le matin ou encore après une longue position assise.

Les principales causes d’une épine de Lenoir

Voici donc les principales causes d’une épine calcanéenne ou exostose calcanéenne :

  • La pratique intensive d’un sport : les activités sportives qui sollicitent beaucoup l’articulation du pied ont tendance à favoriser l’apparition de l’épine calcanéenne, à l’instar de la marche rapide, de la course à pied ou de la danse ;
  • Une particularité anatomique : plusieurs individus ont des pieds creux ou encore des pieds plats. Ces particularités favorisent également l’épine de Lenoir ; 
  • Des chaussures inadaptées :  des chaussures trop serrées, trop plates ou avec des semelles trop dures favorisent aussi l’apparition de l’épine calcanéenne ;
  • Le surpoids : ceci représente aussi un facteur de risque ;
  • La diminution considérable de la souplesse musculaire ;
  • La rigidité de l’arche plantaire ;
  • L’instabilité de la cheville ;
  • Un déséquilibre mécanique du pied ;
  • Un coussin plantaire aminci qui est un facteur survenant surtout avec l’âge ;
  • Une marche sur des surfaces dures ou instables à long terme ou plusieurs fois par jour. Exemple : sable ou terrains accidentés ;

Le massage d’une épine calcanéenne est-il utile ?

Les personnes qui souffrent d’une épine de Lenoir la soulage, majoritairement, par des procédés non chirurgicaux ou sans opération. L’automassage myofascial peut considérablement diminuer la douleur d’une épine calcanéenne.

Comment procéder au massage ?

Les points de massage diffèrent selon le type de l’épine calcanéenne :

  • Si vous souffrez d’une épine calcanéenne inférieure : veillez à soulager les tensions au niveau de votre plante de votre pied ;
  • Si votre épine calcanéenne est postérieure : vous devez traiter votre mollet ou le tendon d’Achille.

Avertissement quant au massage de l’épine de Lenoir

Il est impératif de ne pas exercer une trop forte pression sur l’épine calcanéenne et surtout sur la zone où la douleur se fait le plus ressentir.

Quelle est la méthode la plus rapide pour guérir une épine calcanéenne ? 

Pour guérir d’une épine calcanéenne, il est primordial de rétablir, autant que possible, les rapports de tension naturelsdu fascia plantaire. Ensuite, il est important de travailler sur la mobilité de l’articulation sacro-iliaque. En effet, il est à noter que la surtension des muscles des mollets et des pieds favorise aussi la formation d’une épine de Lenoir. Par ailleurs, renforcer les muscles du pied est l’étape à ne pas sauter pour bien guérir !

Les traitements qui marchent à tous les coups

Pour en avoir une idée bien précise, les traitements de l’épine calcanéenne et des affections associées comprennent : 

  • L’exercice
  • Les orthèses sur mesure
  • Les médicaments anti-inflammatoires et les injections de cortisone
  • Une intervention chirurgicale si cela s’avère nécessaire. 

Les épines calcanéennes disparaissent-elles ?

Dans certaines situations, les épines calcanéennes peuvent se résorber toutes seules ce qui entraine une nette diminution de la douleur chez l’individu concerné. Plusieurs facteurs entrent en cause :

  • La taille de l’épine ;
  • La prise de supplément de calcium (si oui, veillez à le prendre avec du magnésium) ;
  • Le taux d’acidité ;
  • Le stress infligé au pied ;
  • L’alimentation ;
  • Etc. 

Toutefois, dans la majorité des cas, pour que l’épine de Lenoir disparaisse complètement, il est impératif de passer par le bistouri. 

Qu’est-ce qui aggrave une épine calcanéenne ?

Il va de soi que la non consultation d’un spécialiste peut aggraver l’épine de Lenoir surtout si la personne attend longtemps. Ensuite, il ne faut surtout pas croire que marcher pieds nus peut soulager la douleur car cela peut même empirer les choses. En effet, le talon a besoin d’un soutien. Par conséquent, il est conseillé d’opter pour des semelles spéciales et des chaussures orthopédiques si nécessaire. Attention, veillez à ne pas stopper net les activités physiques mais choisissez des exercices qui ne feront pas souffrir vos talons encore plus.