Top 4 des façons de soulager une piqûre de taon !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Semblable aux mouches, le taon paraît inoffensif, mais ces piqûres sont désagréables. Certaines sont bégnines à savoir une réaction allergique, une boursoufflure et une simple rougeur. Néanmoins, il arrive que les symptômes s’aggravent. Que faire en cas de piqûres d’insectes et comment la soigner ? Voici 4 méthodes naturelles qui vont permettre de soigner et soulager la douleur.

Que se passe-t-il lorsqu’un taon vous pique ?

Tout comme une piqûre de guêpe ou d’abeille, la morsure du taon est douloureuse. Pour cette espèce d’insectes, le mâle ne mord pas, mais vit dans l’eau. Ce sont les femelles qui piquent, car elles ont besoin de sang pour permettre la croissance de ses œufs. Elles se nourrissent également de nectar pour compléter leur alimentation.

Comment traiter une piqûre de taon ?

pique-de-taon.

Lorsque vous avez été mordu par un taon, commencez d’abord par enlever le dard avec une pince à épiler. Surtout, prenez garde à ne pas gratter la plaie, car cela risque de l’aggraver et d’augmenter le risque d’infection.

Désinfectez la plaie

Si nécessaire, vous pouvez prendre un antalgique. Ensuite, il faut désinfecter la plaie. Vous pouvez nettoyer la peau mordue avec du savon et de l’eau chaude ordinaire en utilisant un chiffon propre du coton.

Cette opération va purifier la blessure et favoriser la cicatrisation, car le savon va jouer e rôle d’antiseptique. Puis, vous pouvez appliquer des crèmes ou une lotion ou une pommade anti-inflammatoire sur la morsure plusieurs fois par jour soulage les démangeaisons. Une crème à base d’huile essentielle de lavande est réputée pour ses propriétés apaisantes. Si la personne présente une réaction allergique grave, n’hésitez pas à consulter un médecin. En cas d’allergie, le docteur peut conseiller une formule à base de cortisol. Si possible, ne pas utiliser d’autres remèdes que l’eau et le savon.

Utiliser une compresse froide ou de la glace

Vous pouvez tenter de soulager la douleur et réduire le gonflement à l’aide d’une compresse froide ou d’une poche de glace (glaçon) maintenue sur la morsure pendant 10 minutes. La glace possède une propriété apaisante contre les irritations ainsi que les rougeurs. Il est aussi recommandé pour vous pouvez prendre un antihistaminique en vue de réduire l’œdème local et les démangeaisons que vous trouverez facilement chez le pharmacien.

Utiliser du vinaigre et du bicarbonate

Pour éloigner les moustiques, vous pouvez vous munir d’un spray qui renferme de l’eau et du vinaigre du cidre. Si vous ne possédez pas le dernier ingrédient alors, vous pouvez vous tourner vers du bicarbonate mélangé avec du vinaigre blanc. Vous pouvez faire de cette préparation sur les morsures. Vous imbibez un coton puis vous frotter doucement sur la partie concernée et vous laissez agir.

Symptômes de réactions graves aux taons

Avoir plusieurs piqûres peut entraîner des conséquences plus ou moins graves. Pour un individu allergique au venin du taon, les morsurespeuvent provoquer un choc anaphylactique ou œdème de Quincke caractérisé par un gonflement de la gorge.

Cette réaction est très rapide et violente et l’intervention doit être immédiate. Il existe également d’autres symptômes tels que :

  • De l’urticaire ;
  • Vertiges ;
  • Respiration sifflante : des difficultés respiratoires ;
  • Peau temporairement enflée, par exemple autour de l’œil et des lèvres.

 

A quoi ressemble une piqûre de taon ?

Souvent douloureuse, la morsure de taon se caractérise par un

 

e inflammation locale et une douleur vive. Il se présente comme une tâche rouge au niveau de la morsure. On observe également un gonflement de la peau. Les personnes allergiques aux piqûres d’insectes sont ceux qui développent les manifestations graves.

Maladie de Lyme

Les piqûres d’insectes comme les tiques et les taons peuvent transmettre des maladies comme la maladie de Lyme ou borréliose de Lyme. Cependant, le principal vecteur reste évidemment la tique. Le moyen le plus efficace pour prévenir cette maladie est d’éviter les piqûres de tiques.

Le régime kéto peut aider à réduire les niveaux d’insuline

Le régime kéto ou alimentation cétogène permet de réduire les glucides de votre alimentation. Ce mode d’alimentation est à la mode aux Etats-Unis, depuis une dizaine d’années, pour certaines maladies comme l’obésité, le cancer, l’asthme et l’autisme  et l’Alzheimer. Le régime kéto signifie une totale absence de glucides mais manger surtout du gras et des protéines. L’apport de glucide doit être maintenu à 20g par jour pour stabiliser le taux de glycémie à 16% et diminuer le taux d’insuline.

Augmente l’espérance de vie.

Riche en gras mais pauvre en glucides, il s’avère que le régime cétogène peut rallonger la durée de vie humaine. Le fait de priver du trop de calories nous ferait vivre plus longtemps. Selon les explications des chercheurs scientifiques, le jeûne permet de libérer des corps cétoniques dans le foie. Ces corps cétoniques accroissent le potentiel réducteur du système NADP et détruit les radicaux libres qui accentuent le vieillissement.