Yoga pour le SOPK : 4 Asanas pour traiter le SOPK

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) est un problème hormonal courant qui touche 1 femme sur 10 dans le monde. Cependant, saviez-vous que le yoga est un excellent moyen de traiter le SOPK et de faciliter la guérison holistique des individus ? 

 

Regardons en détail les asanas les plus efficaces ci-dessous :

Anulom vilom pranayama

 

Il s’agit d’un exercice de respiration contrôlée qui peut aider à une relaxation profonde et à éliminer certaines toxines nocives de votre corps. Il permet à votre esprit, de déstresser votre corps et assure un meilleur fonctionnement de votre cœur.  ;   

  • Asseyez-vous en padmasana, les yeux fermés, et laissez vos mains reposer sur vos genoux.
  • Bloquez votre nez droit avec votre pouce droit, puis inspirez lentement par la narine gauche.
  • Retirez progressivement votre pouce de votre narine droite, puis expirez. Tout en expirant, bloquez votre narine gauche avec votre majeur, puis inspirez avec votre narine droite
  • Répétez ce processus pendant 15 minutes pour un bénéfice maximal. Gardez votre esprit concentré sur votre respiration.

Suptabadhakonasana

C’est la pose du papillon couché qui s’est avérée bénéfique comme yoga pour le SOPK. Elle ouvre la zone pelvienne et favorise la relaxation de votre système. 

  • Allongez-vous sur le dos et essayez de vous détendre.
  • Tirez vos jambes l’une contre l’autre dans une position de papillon.
  • Tenez vos pieds en place ensemble avec vos mains, et essayez de le tirer aussi près de votre corps.
  • Vous pouvez ajouter un coussin sous votre hanche pour aider à soutenir votre posture pendant l’asana. Allongez-vous dans cette position pendant 5 minutes, faites une pause, puis répétez.

Shavasana

La pose du cadavre, ou Shavasana, peut aider à détendre l’esprit et à garder votre taux de cortisol sous contrôle. Le stress étant l’une des principales causes du SOPK, le yoga pour le SOPK peut vous aider à vous déstresser. Voir aussi cet article sur le reiki et ses bienfaits contre le stress

  • Allongez-vous à plat sur le dos. Placez vos deux mains de chaque côté de votre corps, les paumes vers le haut.
  • Fermez les yeux et restez immobile. Respirez lentement et aussi profondément que possible par vos narines.
  • Videz votre esprit et concentrez-vous sur votre respiration. Essayez de rester allongé dans cette position pendant au moins 10 minutes.

 

Padma sadhana  

Plus populairement connue sous le nom de méditation du lotus, cette asana favorise une relaxation profonde, ce qui la rend parfaite pour le yoga pour le SOPK – découvrez aussi le yoga du visage : en savoir plus.

 

Pendant les 10 premières minutes, faites les asanas suivants :

1. Pour la rotation du corps, asseyez-vous dans une posture de demi-lotus et faites tourner votre corps dans le sens des aiguilles d’une montre et dans le sens inverse, quatre fois dans chaque sens.
2. Allongez-vous sur le sol sur le ventre pour faire la transition vers Makarasana connue comme la pose du crocodile où votre tête est levée, et vos pieds sont perpendiculaires au sol. Cette asana est destinée à la relaxation.
3. Passez progressivement à l’Ardha salabhasana en soulevant vos pieds du sol, un par un.
4. Passez au Purna salabhasana en plaçant vos paumes sous le bassin et en soulevant vos deux membres du sol.
5. Il est temps maintenant pour le Bhujangasana où vous gardez vos deux mains près des épaules et vous vous penchez lentement en arrière. Le nombril doit rester sur le sol, et votre tête doit regarder vers le haut.
6. Faites la transition vers le Viprit Salabhasana en gardant votre ventre au sol et en soulevant vos deux mains et vos jambes du sol.
7. Maintenant, tenez vos deux pieds avec vos mains en faisant une forme d’arc avec votre corps pour effectuer le Dhanurasana.

Ces asanas doivent être suivies de 5 minutes d’anulom vilom puis de 20 minutes de méditation. Enfin, terminez par 5 minutes de pranayama.