Comment faire de délicieux yaourts maison ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Sommaire

 

Comment faire du yaourt

Avant de commencer, dégagez l’endroit où vous ferez du yaourt. Un malheureux accident qui ruinerait votre travail est si vite arriver… surtout après avoir préparé tout le mélange. Une fois que vous vous êtes épargné une frustration potentielle, prenez tout ce dont vous aurez besoin pour faire votre yogourt.

 

Ingrédients et fournitures

  • contenant en inox (utilisez-en un grand parce que vous allez aussi stériliser des récipients dedans)
  • thermomètre
  • tasse à mesurer 
  • cuillère de cuisson en métal 
  • petits pots ou deux bocaux avec couvercles 
  • 2 L de lait
  • 1 yaourt nature ou des ferments lactiques 

 

Préparation

  1. remplir votre faitout de suffisamment d’eau pour couvrir tous vos outils. Une fois qu’elle bout, mettez soigneusement la cuillère, les bocaux (sur leurs côtés) et attachez le thermomètre sur le côté de la casserole pour que le côté sonde soit immergé ; 
  2. laissez le tout dans l’eau bouillante pendant 5 minutes, égouttez soigneusement l’eau (vous voudrez peut-être des gants de cuisine) et mettez le matériel stérilisé sur un torchon propre pour le sécher ; 
  3. mettez votre casserole de nouveau sur la cuisinière, ajoutez le lait sur feu moyen. Il doit atteindre 80°C, donc assurez-vous d’utiliser votre thermomètre pour garder le contrôle. 
  4. une fois que le lait atteint 80°C, retirez la casserole du feu et éteignez votre cuisinière ; 
  5. laissez le lait refroidir à 40°C (cela prend environ 20-30 minutes, donc ne vous sentez pas obligé de vous asseoir et de fixer le thermomètre jusqu’à ce qu’il refroidisse). Alternativement, vous pourriez placer soigneusement le pot dans un évier rempli d’eau froide pour accélérer le processus de refroidissement ; 
  6. une fois qu’il a refroidi, versez le yaourt nature ou ajoutez 60 ml de lait refroidi aux ferments lactiques et remuez jusqu’à ce qu’ils soient bien mélangés. Ajouter le lait suffisamment refroidi pour éviter qu’ils ne tuent les bactéries présentes.

 

L’incubation

Maintenant, vous devez incuber votre yaourt dans un endroit chaud pendant au moins 8 heures (certains vont jusqu’à 24 heures pour obtenir un yaourt plus épais). Choisissez un endroit isolé pour que votre yaourt ne soit pas déplacé pendant ce processus. Il existe plusieurs façons d’incuber le yaourt, cependant, beaucoup d’entre elles rendent difficile le maintien du yaourt à une température chaude constante (un peu plus de 40°C  est le consensus pour réussir le yaourt parfait). C’est pourquoi je préfère une des deux méthodes suivantes :

  • méthode de la glacière : après avoir mis les bocaux, remplissez la glacière d’eau chaude du robinet, juste jusqu’au fond des couvercles. Vissez le couvercle en place et pour faire bonne mesure, enveloppez la glacière dans une grande serviette de bain avant de la maintenir dans un environnement chaud idéal pour l’incubation ;
  • la yaourtière : si vous vivez dans un endroit peu fiable pour maintenir une température stable, essayez une yaourtière. Elles sont faciles à utiliser et conçues spécifiquement pour garder votre yaourt à la température parfaite.

Ajouts

Certains d’entre vous n’aiment peut-être pas le goût acidulé du yaourt nature ou bien vos enfants le déteste. Vous pouvez sucrer, notamment grâce à une alternative savoureuse :

  • miel brut (interdit aux bébés de moins d’un an). Si votre miel est liquide, incorporez-le un peu dans le yaourt à l’aide d’un fouet ; si mon miel a cristallisé, comme le miel brut est susceptible de le faire, le mélanger avec un tout petit peu d’eau chaude (juste assez pour dissoudre le miel) dans un bol, puis ajoutez-le au yaourt.